Une délégation du Centre de Doha pour la Liberté des Médias, présidée par Son Excellence Mr. Abdulrahman bin Nasser Al-Obaidan, membre du Comité exécutif et directeur général par intérim, s’est rendue lundi 21 janvier dernier au siège de l’Institut international de la presse à Vienne, en Autriche.

Dans son discours de bienvenue, Mme. Barbara Trionfi, directrice exécutive de l’Institut International de la Presse a exprimé ses vifs remerciements à la délégation du DCMF et a soulevé un certain nombre de questions d’intérêt mutuel en vue de coordonner les efforts et de renforcer les liens entre les  deux organisations .

Ladite réunion a été l’occasion pour la délégation du Centre de Doha pour la Liberté des Médias de découvrir de plus près les diverses activités de l’Institut ainsi que ses mécanismes de travail en matière de la liberté des médias, en s’appuyant sur ce que l’Institut a accumulé au fil des années et sur l’expertise qu’il a développé dans ce domaine.

Les responsables de l’Institut International de la Presse ont pu s’informer sur le message du Centre de Doha pour la Liberté des Médias et sa vision de la liberté et de la sécurité des journalistes , ainsi que la situation de la scène médiatique dans la région Arabe et la région du Golfe, y compris la crise du Golfe et l’embargo imposé au Qatar et les violations de la liberté d’opinion et d’expression qui ont eu lieu durant cette crise.

La délégation a également souligné le rôle des médias tout au long de cette crise du Golfe et du siège imposé contre l’État du Qatar et les violations causées par ce siège .

De sa part, Mme Hanan Al Yafei, responsable de la  direction du contenu au Centre de Doha a souligné le rôle joué par les pays assiégeants  et la propagation de la désinformation et des  fausses nouvelles documentées par le Centre de Doha à travers un certain nombre de reportages et d’études publiés depuis le début de la crise.

De son côté, Mr. Rafi Brazad, responsable de la direction de plaidoirie auprès de l’Institut International de la Presse a salué le rôle actif du Centre de Doha dans la promotion de la liberté de la presse et dans le renforcement du contenu des médias et a salué sa contribution aux futurs programmes et projets de l’Institut.

Un hommage vivement salué par la délégation du Centre de Doha qui a également souligné les efforts de l’Institut International de la Presse dans la promotion du dialogue et l’échange d’expériences, tout en indiquant  l’existence de grandes possibilités d’action commune en faveur de la liberté des médias et de la promotion de la sécurité des journalistes.

 

 

Sanae Yassari-Vienne