Tunisie: Baisse des agressions contre les journalistes

Tunisie: Baisse des agressions contre les journalistes

Le nombre des agressions aux journalistes a baissé de 80 pc en novembre dernier par rapport au mois d’octobre (10 agressions contre 51).
article image

Le nombre des agressions aux journalistes a baissé de 80 pc en novembre dernier par rapport au mois d’octobre (10 agressions contre 51).
Dans son rapport, l’Unité d’observation relevant du centre pour la sécurité au travail du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) précise que les 10 agressions commises durant le mois de novembre ont ciblé 11 journalistes dont sept femmes.
Des citoyens, des fonctionnaires publics et des inconnus figurent en premier sur la liste des agresseurs, suivis des représentants de la justice, des partis politiques et pour la première fois des écrivains, constatent les membres de l’unité. Une seule agression est attribuée aux forces de l’ordre durant la même période.
Le syndicat des journalistes, qui se félicite de la baisse des agressions aux professionnels du secteur, appelle à la suppression effective de la circulaire N° 4 relative au droit d’accès à l’information publique et à l’activation de la Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la protection des journalistes publiée le 20 novembre 2017.

Le SNJT demande à être auditionné par le Parlement concernant l’amendement du projet de loi sur le Comité supérieur des droits de l’homme pour la création d’une commission permanente chargée de la sécurité des journalistes.

Le Syndicat a appelé la présidence de la République à la ratification de la convention internationale pour la protection des journalistes lancée par la Fédération internationale des journalistes.

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan