Singapour interdit la projection d'un documentaire sur le conflit israélo-palestinien

Singapour interdit la projection d'un documentaire sur le conflit israélo-palestinien

Singapour a interdit la diffusion lors d'un festival d'un documentaire américain sur le conflit israélo-palestinien.
article image
La Palestinienne Ahed Tamimi (au centre), 16 ans, à la prison militaire israélienne d'Ofer, en Cisjordanie occupée, le 28 décembre 2017

Singapour a interdit la diffusion lors d'un festival jeudi d'un documentaire américain sur le conflit israélo-palestinien, arguant que ce film "incendiaire" était susceptible d'attiser la haine.

Le régulateur des médias de la ville-état a déclaré que le film, "Radiance of Resistance", qui suit une adolescente palestinienne accusée d'avoir agressé des soldats israéliens, présentait un "récit faussé" et pouvait provoquer des divisions au sein de la population.

La plupart des 5,6 millions d'habitants de Singapour ont des origines chinoises, mais elle abrite également d'importantes minorités musulmanes, malaises et indiennes, ainsi que de nombreux expatriés.

Le pays dispose de lois extrêmement strictes contre tout ce qui est perçu comme pouvant provoquer le désordre au sein de la société.

Le film devait être projeté jeudi au Festival du film palestinien de Singapour, qui présente des œuvres de cinéastes et d'artistes palestiniens, et dont c'était la deuxième édition.

Quatre autres films seront toutefois projetés lors du festival, selon son site internet.

Le film interdit porte sur la vie de deux adolescentes présentées comme les nouveaux visages de la résistance palestinienne face à la présence israélienne en Cisjordanie.

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan