Le Réseau arabe pour les médias en temps de crise dénonce la Confiscation d'un journal

Le Réseau arabe pour les médias en temps de crise dénonce la Confiscation d'un journal

Le Réseau arabe pour les médias en temps de crise dénonce la confiscation des autorités soudanaises du journal « Al Jarida » en date du samedi 14 Octobre, 2017
article image

Le réseau arabe pour les médias en temps de crise dénonce la confiscation des autorités soudanaises du journal « Al Jarida » en date du samedi 14 Octobre 2017 a en raison de la publication d'un article d’opinion rédigé par l’écrivain soudanais Fatih Jabra .

Le réseau arabe pour les médias en temps de crises conteste vivement ces agissements menés par les services de sécurité et les autorités des renseignements  soudanais.

Les services des renseignements lisent les épreuves des journaux avant leur impression et après. Ils disposent du pouvoir de retirer ou de modifier des articles, voire d'interdire la publication.

Confisquer les journaux après leur publication est non seulement une réelle perte pour les journaux mais également une violation de la liberté d'opinion et d'expression.

Il est à signaler que le journal Al Jarida est constamment ciblé par les services de sécurité plusieurs écrivains et journalistes ont été interdits de collaboration avec ledit journal.

Ces mesures portent un coup grave à la liberté de la presse au Soudan, déjà régulièrement malmenée par les confiscations et les suspensions abusives de journaux
Ce qui enfreint les dispositions de la constitution soudanaise de 2005 ainsi que les différentes conventions internationales en vigueur.

 

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan