L’Émir du Qatar à l’ONU:« Nous avons opté pour une attitude ouverte à un dialogue inconditionnel»

L’Émir du Qatar à l’ONU:« Nous avons opté pour une attitude ouverte à un dialogue inconditionnel»

S’exprimant à l’Assemblée générale de l'ONU, Son Altesse Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani a déclaré que le Qatar opte pour une attitude ouverte à un dialogue inconditionnel.
article image

S’exprimant à l’Assemblée générale des Nations Unies, Son Altesse Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, Emir du Qatar, a déclaré mardi à la communauté internationale que « le blocus a été imposé sans aucun avertissement, ce qui nous laisse considérer cela comme une sorte de trahison ».

« Il semble que ceux qui l'ont planifié et mis en œuvre pensaient que cet agissement aurait un impact direct qui mènerait à l'effondrement de l'État du Qatar ».

Son Altesse a également annoncé que« les planificateurs du blocus ont jugé nécessaire de compter sur des déclarations falsifiées qui lui ont été attribuées à travers une opération de piratage menée contre le site de l'Agence de presse du Qatar ». En soulignant que les médias des pays du blocus ont été entièrement mobilisés, pour une campagne  de propagande contre l' État du Qatar  en violation totale de toutes les valeurs et éthiques visant à induire l’opinion publique en erreur.

L’Emir du Qatar a ajouté « les auteurs de cet acte de piratage et de publication de fausses déclarations ont commis une attaque contre un état souverain. Ce crime a été commis à des fins politiques, suivi d'une liste de dictats politiques affectant la souveraineté qui a causé une véritable indignation partout dans le monde ».

Son Altesse Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani a expliqué que cet acte honteux a de nouveau soulevé des interrogations sur la sécurité numérique et la cybercriminalité au niveau international.

Il a également soulevé la préoccupation de l’opinion publique partout dans le monde en l'absence de dispositions législatives claires régissant ce champ fondamental et sanctionnant les auteurs des crimes transfrontaliers.

L’Emir du Qatar a également signalé que  le moment est venu pour prendre des mesures à cet égard. 

«  Nous sommes prêts à mettre notre potentiel au service d'un tel effort commun », a-t-il énoncé.

Les États qui ont mené ce blocus arbitraire contre l’état du Qatar sont intervenus dans les affaires internes du pays en faisant pression sur leurs citoyens en matière d’approvisionnement,  de liens familiaux  envue d’impacter leur position politique et de déstabiliser un état souverain. N'est-ce pas une définition du terrorisme ? S’est interrogé Son Altesse Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani.

« Ce blocage illégal ne se limite pas à l'aspect économique mais représente une violation de l'accord de  l'OMC.

Il a été au-delà de la violation des droits de l'homme par des mesures arbitraires qui ont causé des dommages  à des milliers de citoyens des pays du Conseil de Coopération du Golfe et des résidents sur leurs territoires, affectant l’aspect social, économique, éducatif et religieux.

Dans un précédent qui n'a pas été vu auparavant et en violation des dispositions des conventions des droits de l'homme qui attestent le droit à la liberté , les pays du blocus  ne se sont pas limités à ce stade, mais ont  poursuivi leur traque envers  leurs citoyens et résidents en leur imposant des peines d'emprisonnement et des amendes, en cas de sympathie avec l'État du Qatar,  et ce même à travers les médias sociaux », a-t-il affirmé .

« Nous avons opté pour une attitude ouverte à l'égard du dialogue sans instructions, et nous avons exprimé notre volonté de résoudre les différends grâce à des compromis fondés sur un dialogue commun », a attesté son Altesse.

L’Emir du Qatar a notamment annoncé que la résolution pacifique des conflits est l'une des priorités de la politique étrangère du Qatar.

Il a précisé: « je voudrais renouveler l'appel à un dialogue inconditionnel fondé sur le respect mutuel de la souveraineté et j'apprécie hautement la médiation soutenue par l'État du Koweït depuis le début de la crise en la personne de Son Altesse Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Il a particulièrement affirmé l'action de l’état du Qatar dans sa politique humanitaire et de développement en soulignant que le Qatar est classé premier au niveau  du  monde arabe et 33ème au monde en matière de développement humain.

« Nous attendons avec impatience l'atteinte des objectifs du Plan de développement durable  des Nations Unies, auquel nous nous sommes tous engagés ».

En conclusion, Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, Emir du Qatar,a réitéré que l'État du Qatar n'épargnera aucun effort pour renforcer le rôle et les efforts des Nations Unies pour assurer la paix et la sécurité de la communauté internationale, ainsi que le développement la promotion des droits de l'homme.

Il a ajouté que le Qatar restera, comme toujours, un refuge pour les opprimés et continuera ses efforts de médiation pour trouver des solutions justes dans les zones de conflit.

 

 

Traduit par Sanae Yassari

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan