DCMF et le Centre d’AL Jazeera célèbrent la journée internationale de la fin de l'impunité

DCMF et le Centre d’AL Jazeera célèbrent la journée internationale de la fin de l'impunité

Le Centre de Doha pour la Liberté des Médias célèbrent la journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes.

A l'occasion de la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes, le Centre de Doha pour la Liberté des Médias organise en collaboration avec le Centre d'Al Jazeera pour les libertés et les droits de l’homme intitulé : « les médias professionnels entre la liberté de la presse et la sécurité des journalistes ».

Lors de la cérémonie d’ouverture un discours sera prononcé par Son Excellence Sheikh Hamad Bin Thamer Al Thani, président du Conseil d’administration du groupe Al Jazeera , suivi d’ un certain nombre d’allocutions présentées par Mr. AbdulRahman Nasser Al Obeidan, directeur du Centre de Doha pour la Liberté des Médias, par intérim, et  Dr. Mustafa Soaug, directeur général d' Al Jazeera par intérim, et le professeur John Aerwood, président du conseil d'administration auprès de l'Institut international de la presse.

 A cette occasion, le Centre de Doha pour la Liberté des Médias présidera l’organisation d’une panel intitulée « la liberté des médias dans le monde virtuel : la liberté d'expression en temps de crise sur les réseaux sociaux » .

Dirigée par le journaliste qatari Abdulaziz ALSayed , ladite panel prévoit la participation du Dr. Rabia Al Kuwari, professeur à l'Université du Qatar, M. Fahd Al Emadi,  rédacteur en chef  adjoint du quotidien Al Watan et Dr Fawzi Ousidik responsable des relations internationales et du droit international humanitaire auprès du Croissant-Rouge  au Qatar dirige cette session médiatique Qatar M. Abdul Aziz.

La signature d’un accord de partenariat est également prévue lors de ce colloque entre le Centre de Doha pour la Liberté des Médias et le Croissant-Rouge du Qatar, en vue de développer la coopération et de renforcer les efforts de collaboration portant sur la sécurité des journalistes. 

D’autres séances de discussions examineront un certain nombre de titres, y compris :

  • La liberté d'expression dans les médias sociaux et les limites de la responsabilité en temps de crise
  •  Les réseaux sociaux en tant de crise un outil pour calmer le conflit
  •  Les règles de l'éthique de la communication via les réseaux sociaux pendant les crises
  •  Le rôle des institutions et organismes impliqués dans la sensibilisation sur le respect de l'éthique dans le monde virtuel.
  •  Les médias professionnels et les défis de la couverture médiatique en temps de crises
  •   La promotion de la liberté d'expression et la lutte contre le discours de la haine

Il est à signaler que l’organisation de ce séminaire revêt une grande importance à l’heure actuelle ou la situation exige des esprits critiques et d’énormes engagements en faveur de la sécurité des journalistes partout dans le monde et essentiellement dans le monde arabe.

Le DCMF espère que cette conférence soit en mesure de soulever la réalité de la situation actuelle en matière d’impunité des crimes commis contre les journalistes, et de développer des recommandations et des solutions possibles et opérationnelles en vue de renforcer la sécurité des journalistes dans le monde.

 

All rights reserved, Doha Centre for Media Freedom 2017

Designed and developed by Media Plus Jordan